Vous êtes ici

L'atelier de reliure

Dès sa création en 1951, la bibliothèque des Dominicains de Colmar se dote d’un atelier de reliure et de restauration : un service peu fréquent dans les bibliothèques mais extrêmement précieux ! 

Cinq relieurs-restaurateurs officient dans l’atelier colmarien et réalisent un important travail de proximité sur les collections. En entretenant et en réparant les documents au quotidien, ils contribuent à les préserver pour les siècles à venir.

     

Des pages au livre, en passant par la reliure

          

La reliure nait, se développe et évolue avec le livre. Par définition, le relieur est celui qui protège le livre, le présente et l’honore. Il va relier le livre qui ne l’a jamais été, ou restaurer la reliure d’origine. 

Plus généralement, les relieurs des Dominicains de Colmar procèdent à une foule de menus travaux pour permettre une meilleure conservation des livres et de l’ensemble des documents : sur la reliure, dans les pages intérieures ou sur des documents « volants » par exemple le fonds graphique du cabinet d’estampes.

Affiche issue de la Genizah de Bergheim
Avant interventionAprès intervention

En somme, la reliure est un métier souvent méconnu, un peu mystérieux, mais tout-à-fait passionnant ! Ecoutez Bernard Pierre vous l'expliquer dans ce reportage de TV7 !

Des pratiques professionnelles encadrées

     

De manière générale, les principes d’intervention sont appliqués en accord avec la Charte de conservation dans les bibliothèques , rédigée par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

     

Des relieurs tout-terrain !

En plus de veiller à la préservation du fonds patrimonial de la bibliothèque, l’atelier de reliure :

  • Répare les livres modernes du pôle média-culture Edmond Gerrer en fonction de leur fabrication originelle : brochés, dos carrés-collés, couvertures cartonnées, cousues main, agrafes…
  • Réalise certaines reliures dites « administratives » de la Ville de Colmar : registres d’état civil, arrêtés municipaux…
  • Travaille ponctuellement à la mise en valeur des documents pour les expositions temporaires et dans le cadre de prêts à d’autres institutions culturelles : montage, encadrement…
  • Ouvre régulièrement ses portes ou tient des ateliers pour faire découvrir ses techniques et savoir-faire au plus grand nombre, notamment dans le cadre du Salon du livre de Colmar.

Dans le cadre plus particulier du déménagement des collections avant travaux, l’atelier de reliure a réalisé un grand nombre de coffrages sur-mesure pour la manipulation des fonds patrimoniaux, chaque ouvrage nécessitant une protection individuelle.

Pour les interventions les plus délicates

Certaines interventions nécessitent cependant un savoir-faire et des outils très spécifiques, et sont même soumises à l’avis d’un comité technique rattaché au Ministère de la Culture. Elles sont alors confiées à un cabinet de restauration prestataire.

Tous les ans, la Bibliothèque des Dominicains de Colmar consacre environ 10 000 euros à la restauration de son fonds patrimonial. Cette somme importante témoigne du soin que Colmar apporte à ses collections patrimoniales puisqu’elle permet tous les ans de restaurer dans les règles de l’art une demi-douzaine d’ouvrages que le temps a particulièrement éprouvés.

 

Présentation, en vidéo, de l'atelier de reliure des Dominicains de Colmar

 

Film réalisé par TV7

 

 

Film réalisé par Yannick Stanni