Vous êtes ici

Les premiers essais photographiques d'Adolphe Braun

La p'tite pépite :

Adolphe Braun et les débuts de la photographie au XIXème siècle
(Texte de Fabienne Montchaud, responsable du Cabinet des Estampes, Bibliothèque municipale des Dominicains de Colmar)


 

On ne présente plus le célèbre photographe alsacien Adolphe Braun (1812 - 1877) !

Photographie réalisée par Adolphe Braun

Parmi la production abondante de tirages photographiques du Mulhousien, attachons-nous, en ce joli mois de mai 2017, à ses photographies de fleurs qui contribuèrent largement à lancer sa carrière en 1854-1855.

En 1839, Daguerre met au point le daguerréotype. C’est le début officiel de la photographie qui connaît immédiatement un engouement sans précédent : pouvoir représenter fidèlement la nature constitue alors une petite révolution !

De son côté, Adolphe Braun créé en 1847 à Dornach un atelier de dessin industriel. Il a alors l’idée de diversifier son activité en adoptant le nouveau procédé dont on parle tant.

 

Photographie réalisée par Adolphe Braun     Photographie réalisée par Adolphe Braun

 

La série des Fleurs photographiées représente ses premiers essais photographiques. Elle doit servir de catalogue de modèles pour l’industrie textile, pour les papiers-peints ou pour la porcelaine. Il utilise le négatif sur plaque de verre et le tirage sur papier albuminé verni, qui permet une grande finesse dans les détails. Entre 1854 et 1857, il réalise plusieurs séries de formats différents, chacune comportant au moins 300 planches. Ces séries représentent des fleurs, des fruits ou des feuillages répartis en bouquets et en arrangements, toujours présentés sur fond neutre. Les végétaux restent ainsi l’élément principal de la photo, comme s'il s'agissait d'en tirer le portrait.

 

Photographie réalisée par Adolphe Braun

 

A l'Exposition universelle de Paris en 1855, sa collection des Fleurs photographiées remporte un vif succès qui l’encourage à poursuivre sur cette voie. Dans les années qui suivent, il propose  l’Alsace photographiée (1858-1859) : célèbre série de 120 planches dédiées à l’Alsace. Il publie également de nombreuses vues de Suisse, de Savoie, d’Allemagne et d’Egypte, mais aussi des portraits.

À partir de 1866, Braun entreprend de reproduire par la photographie, les dessins des plus importantes collections publiques et privées d'Europe (Musée du Louvre, Musée de BâleAlbertina de VienneGalerie des Offices de Florence, etc.).  Dans les années 1870, la reproduction photographique d'œuvres d'art devient la spécialité de la Maison Braun et fait sa réputation dans le mode entier. Cette production se poursuivit bien après la mort de son fondateur.

 

Photographie réalisée par Adolphe Braun

 

La Bibliothèque des Dominicains de Colmar conserve une collection de photographies anciennes toute à fait intéressante : plus de 900 oeuvres du XIXe siècle dont les plus anciennes datent des débuts de la photographie (vers 1850-52).

Parmi elles, quarante-cinq photographies d'Adolphe Braun vont partir en prêt à Munich courant juin pour être exposées à l’automne au Münchner Stadtmuseum. Cette brillante institution a en effet décidé de consacrer sa prochaine exposition temporaire exclusivement à Adolphe Braun, du 6 octobre 2017 au 21 janvier 2018. C’est une importante rétrospective qui s’annonce avec quelque 200 photographies, à ne manquer sous aucun prétexte ! 

Si on ne présente plus Adolphe Braun, il y a en effet toujours de bonnes raisons pour le redécouvrir !

Informations : www.muenchner-stadtmuseum.de